send

Randonnée 27/07/2024

send

Inscriptions 15 août

13/03/2024

logo-anah_0.jpg

Les aides de l'ANAH

Créée en 1971 en remplacement du Fonds national de l’amélioration de l’habitat, l’Agence nationale de l'Habitat oeuvre pour la décence et la qualité de vie des habitants en France. Elle permet aux propriétaires occupants d'obtenir des subventions pour rénover leurs biens et aux bailleurs des déductions fiscales en échange d'une location à un prix modéré. Les aides ont été repensées en 2023 et le budget élargi.

France Connect

France Connect est un service en ligne gouvernemental qui permet aux citoyens de s'identifier auprès de différents services en ligne de l'administration française en utilisant leurs comptes de réseaux sociaux ou leur compte d'identité numérique. Il vise à faciliter l'accès aux services publics en ligne et à renforcer la sécurité des transactions en ligne.


Des aides réservées aux propriétaires, copropriétés et collectivités

Selon les revenus des propriétaires, qu’ils soient occupants ou non, l’ANAH octroie des fonds pour l’aménagement, ou réduire vos consommations d’énergie (plus d'infos sur upenergie)
L’ANAH oeuvre également auprès des syndicats de copropriété en situation financière précaire et apporte une partie des fonds nécessaires à certains travaux de rénovation énergétique, comme la réfection des systèmes de ventilation, l’isolation, le remplacement des menuiseries, etc.
L’organisme s’appuie aussi sur les collectivités territoriales, ce qui permet l’accueil quotidien de personnes en situation de fragilité financière.
Il vient donc en aide aux ménages modestes, afin que ces derniers diminuent le montant de leur prêt (Voir sur cette page) les exemples pour financer le reste de vos travaux.

Comment faire sa demande de subvention ANAH ?

Il convient de se rendre sur la plateforme ci-dessous, renseigner les informations demandées. Si le client est éligible à la subvention demandée alors il n'a qu'à poursuivre la démarche et transmettre les documents demandés sur internet.
https://monprojet.anah.gouv.fr/


La prime à l'autoconsommation photovoltaïque

L’autoconsommation photovoltaïque (exemple de beemenergy) est la consommation de sa propre production d'électricité à partir de l'énergie solaire. Elle permet d'utiliser une énergie non polluante et abondante et de contribuer à la transition énergétique. Les installations qui permettent l'autoconsommation (installations de vente en surplus), sont éligibles à une prime à l'investissement. Cette prime est dégressive et variable en fonction de la puissance de l'installation. Un kit solaire en autoconsommation peut aussi se faire financer en partie par les chèques énergie.

Se prémunir contre les fraudes

Par téléphone ou à domicile, notez que le service public n'effectue jamais de démarchage.
De fait, ne croyez pas les démarcheurs qui se réclament d'organismes publics.
Découvrez tous nos conseils pour savoir comment agir face au démarchage commercial - https://france-renov.gouv.fr/fraudes.

Des aides renforcées en 2024 pour remplacer une pompe à chaleur 


En 2024, les aides financières qui soutiennent les projets de rénovation énergétique sont renforcées, en particulier pour les projets d’installation de pompes à chaleur. La prise en charge des travaux peut atteindre 90%, et un montant maximum de 70%. La prise en charge de la pompe à chaleur est augmentée de 1 000 à 2 000€ selon la situation financière du foyer demandeur. 

Cette aide est cumulable avec les subventions proposées par certains fournisseurs d’énergie, pour compenser leurs émissions de gaz à effet de serre. Pour la part restant à la charge du ménage, des prêts travaux permettent de financer l’investissement sur plusieurs années. Selon la nature et la quantité des travaux, une certaine somme peut bénéficier d’un prêt sans taux d’intérêt. 

Ces investissements sont également rapidement rentabilisés par les économies d’énergie générées, pouvant atteindre 70% de la consommation annuelle, selon les travaux réalisés et les équipements choisis. Une réduction de 40% de la consommation d’électricité, au tarif bleu de 0,2516€/kWh, et pour une consommation annuelle moyenne de 16 100 kWh, représente 1 600 € d’économie par